Château Lagrange

Même si la production viticole sur les terres du Château Lagrange sont référencées depuis le 13ème siècle, la première mise en lumière du domaine est à mettre à l’actif du baron de Brane, qui en fût propriétaire au 18ème siècle. Mais c’est réellement sous l’ère du comte Dûchatel, Ministre de l’Intérieur de Louis-Philippe, membre de l’Académie des Beaux-Arts et propriétaire du domaine de 1842 à 1874 que le Château Lagrange a gagné ses lettres de noblesses.

Fort de nombreuses innovations, dont une fabrique de drains et grâce à un agrandissement conséquent du vignoble, le Château Lagrange est passé du côté des grands vins en obtenant son classement en Troisième Grand Cru de Médoc en 1855. Après le décès du comte, plongé dans la tourmente à cause des maladies des vignes, des guerres et autres crises successives, le domaine tombe dans une spirale descendante et ses propriétaires successifs vendent tour à tour d’importantes parcelles du vignoble, notamment en 1970 au profit des Châteaux Ducru-Beaucaillou et Gloria.

La renaissance viendra en 1983, quand le groupe de boissons japonais Suntory rachète le domaine à la famille Cendoya. Le vignoble, réduit à 57 hectares, a un besoin urgent d’investissements : les chais et le château sont rénovés, le vignoble est progressivement étendu pour retrouver sa taille originelle et la gestion du domaine est confiée à l’œnologue Marcel Ducasse.

L’équipe technique, dirigée depuis 2013 par Mathieu Bordes et conseillée par l’œnologue Eric Boissenot a en charge les 118 hectares de vignes situés sur la commune de Beychevelle. Planté sur deux croupes de graves mêlées de sable et d’argile riche en fer en cabernet sauvignon, merlot, petit verdot pour les rouges et en sauvignon, sémillon et muscadelle pour les blancs, le vignoble est travaillé avec une limite des rendements. A cours d’ambition dans les années 80, le Château Lagrange joue désormais dans la cour des grands et peut se féliciter d’avoir été le premier domaine à utiliser une machine à tri optique, alors qu’une étude poussée des sols a permis de créer un cuvier parfaitement adapté aux vinifications parcellaires.

Sous pavillon japonais, le Château Lagrange a réussi à s’imposer comme une valeur sûre de l'appellation Saint-Julien, retrouvant légitimement l’intérêt des amateurs et le respect de ses pairs grâce à l’implication constante de Keizo Saiji, président de Suntory. Régulier, élégant, bien construit et abordable, il a aujourd’hui tout ce qu’il faut pour se faire une place dans cet univers très concurrentiel.
Depuis 1996, le Château Lagrange a rejoint les rares domaines du Médoc à produire un vin blanc : Les Arums de Lagrange.

Les Fiefs de Lagrange, le second vin du domaine est produit, lui, depuis 1983.
Voir -
  • Promotion / -2%
Disponible
Rouge
Château Lagrange

Château Lagrange 2015

000378041
Bordeaux - Rouge - Bouteille 75cl
note
48,02 € 49,00 €
Puissant et harmonieux
Disponible
Rouge
Château Lagrange

Les Fiefs De Lagrange 2014

001600320
Bordeaux - Rouge - Bouteille 75cl
note
25,00 €
Un vin croquant et intense
  • Promotion / -10%
Disponible
Rouge
Château Lagrange

Les Fiefs De Lagrange 2015

000378038
Bordeaux - Rouge - Bouteille 75cl
note
25,92 € 28,80 €
Un régal avec une terrine de faisan.
Disponible
Rouge
Château Lagrange

Les Fiefs De Lagrange 2016

001600597
Bordeaux - Rouge - Bouteille 75cl
note
29,00 €
Un classique d'une qualité irréprochable

XO-VIN utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur.
En continuant votre navigation, vous déclarez accepter leur utilisation