W. Advocate
91/100

Château Cos D'estournel

Château Cos D'estournel 2011 - Caisse Bois 3 Bouteilles

Vin Rouge / Bordeaux / Saint-Estèphe Aop / Deuxième Grand Cru Classé / 3 bouteilles 75cl / 13.5 °
  • Tannique
  • Puissant
  • Boisé
1811, le Marquis d’Estournel commence à vinifier sur sa propriété
Qualité proche, voire équivalente à celle de certains premiers crus
Un chai unique au monde, entièrement gravitaires
72 cuves permettant une vinification parcellaire rigoureuse
Elevage en fûts de chêne merrain à 80% neuf durant 18 mois
L'avis du sommelier
note

Un vin puissant et élégant offrant un grand potentiel de garde

490,00 TTC
Dernières bouteilles disponibles

Livraison Offerte
Formats
  • Marque Château Cos D'estournel
  • Appellation Saint-Estèphe Aop
  • Millésime 2011
  • Couleur Rouge
  • Cépage(s) Cabernet-Franc / Cabernet-Sauvignon / Merlot
  • Degré 13.5 °
  • Type de culture Conventionnelle
  • Temps de garde Jusqu'en 2030
  • Température de service Entre 16 Et 18 C
  • Carafage Oui
  • Mets & Vins Gibier (cerf, Chevreuil)
    Pavé De Bison
    Saint-Marcellin
    Viandes Rôties
Région
Bordeaux
Classement
Deuxième Grand Cru Classé
Fermeture
Bouchon
Présentation
Caisse Bois D'origine
Contenance
3 Bouteilles 75cl
Super famille
Vin
Famille
Bordeaux Rouge
Sous Famille
Saint-Estèphe
Pays de fabrication
France
Volume total
2.25 L
Bio
Non
Code Pays
Fr
001600160

Dégustation

Belle robe pourpre. Nez intense et racé marqué par l’élevage, aux notes boisées s’ajoutent le fruit noir, une touche florale, vanille, réglisse. La bouche est riche, puissante et très aromatique, l’ensemble séduit par sa pureté. Fidèle à sa réputation, Cos d’Estournel 2011 est un vin tannique qui doit s’attendre quelques années (2 à 5 ans) pour gagner en amabilité, un passage en carafe lui profitera dans tous les cas.

L'info en +

Fondé en 1811, le Château Cos d'Estournel est réputé pour la qualité de ses vins, proche, voire équivalente à celle de certains premiers crus. Michel Reybier devient le cinquième propriétaire en 2000, l’homme d’affaires investi dans la construction d’un nouveau chai unique au monde : entièrement gravitaires, les 72 cuves inox tronconiques et isothermes (allant de 19 à 115 hl) permettent une vinification parcellaire rigoureuse. Autre innovation, les pompes ont été remplacées par des cuves ascenseurs.

Les vendanges sont manuelles. Seules les parcelles de plus de 20 ans sont utilisées pour le grand vin. Les sols sont composés de Graves du Günz sur socle calcaire. L’âge moyen des vignes est de 35 ans.

Les vins du Château Cos d’Estournel sont particulièrement puissants et tanniques, ils ont la réputation de pouvoir vieillir plusieurs décennies. L’élevage se déroule en fûts de chêne merrain à 80% neuf durant 18 mois.
Le Cos d’Estournel, c’est à la base l’histoire d’un jeune homme, Louis Joseph Gaspard Lacoste de Maniban, Marquis d’Estournel qui hérite de la propriété familiale située dans le sud de Saint-Estèphe, au lieu-dit Cos (colline de cailloux en gascon). On est en 1791, il a tout juste 29 ans et se prend de passion pour ses vignes qu’il décide de vinifier indépendamment des autres châteaux dès 1811. Jusqu’en 1847, il rachète de nombreuses parcelles voisines et développe considérablement le domaine qui s’approche de superficie actuelle (90 hectares plantés en cabernet sauvignon et merlot contre 100 à l’époque). Livrant essentiellement ses vins en Inde et en Arabie, il a ramené de ses lointains voyages de magnifiques chevaux sauvages qu’il élevait dans les prairies jouxtant le domaine mais aussi de nombreuses inspirations, que l’on retrouve à la fois sur les clochetons du château mais aussi au niveau du chai qu’il fit construire dans les années 1830. Orné de pagodes chinoises et doté d’une porte magnifiquement sculptée rapportée des Indes, il fut longtemps reconnu comme l’un des plus extraordinaires du Médoc.
Endetté et malade, c’est le cœur brisé qu’il vend sa propriété à un banquier londonien en 1852. Il meurt l’année suivante, sans avoir eu la satisfaction de savoir son vin classé 2ème Grand Cru en 1855. Au fil des générations et des successions, vignerons et maîtres de chais ont su préserver le prestige de ce cru qui plait autant aux amateurs éclairés qu’aux professionnels aguerris.
Depuis 2000, il appartient à Michel Reybier, un industriel passionné qui, à son tour, a déclenché de gros investissements pour tenter d’emmener Château Cos d’Estournel encore plus haut. Outre le fait d’être particulièrement impressionnant, le nouveau chai (géré par Dominique Castaing) est unique au monde : entièrement gravitaire, les 72 cuves inox tronconiques et isothermes (allant de 19 à 115 hl) permettent une vinification parcellaire rigoureuse. Autre innovation, les pompes ont été remplacées par des cuves ascenseurs.
Fort d’un charme envoûtant bien réel, le Château Cos d’Estournel brille dans les hautes sphères de Saint-Estèphe avec des notes toujours plus proches de la perfection.
Le domaine produit aussi un second vin, les Pagodes de Cos, une toute petite quantité de Château Cos d’Estournel Blanc et Goulée by Cos d’Estournel, un Médoc à dominante merlot qui commence à s’affirmer.
228
En bref : Sur la rive gauche de la gironde, au nord de Pauillac, Saint Estèphe est l’un des vignobles les plus anciens du Médoc qui propose des vins de grandes qualités allant Du Cru Bourgeois au Cru classé. L’appellation représente 1200 hectares. Rouge uniquement Caractères des vins De couleur rouge intense, issus de l'assemblage de cépage cabernet -sauvignon avec une forte proportion de cépage merlot. Le cabernet-sauvignon majoritaire dans l'assemblage confère au vin sa structure, son bouquet et son potentiel de vieillissement. Le merlot second cépage de l'assemblage apporte de la rondeur et des notes de fruits rouges aux vins. Le cabernet franc et le petit-verdot complète en faible proportion l'assemblage. Le petit-verdot donne un vin riche en couleur, en fruits, en tannins et apporte de la fraîcheur dans les années de grande maturité. Conseil du sommelier Si l’agneau reste son terrain de prédilection, certains gibiers comme le lièvre ou encore des abats s’en accommoderont très bien. Fromage a pâte dure ou croute fleurie. Température de service : 15° Situation La zone géographique de l’appellation « Saint-Estèphe » s'étend sur la rive gauche de l'estuaire de la Gironde sur le territoire de la commune de Saint-Estèphe en une bande de 7 kilomètres de long limitée au nord par l’Estey d'Un à la sortie du hameau de Saint-Corbian et au sud par par la Jalle du Breuil qui le sépare du vignoble de Pauillac. Les hameaux aux noms de Marbuzet, Blanquet, Pez, Leyssac ou Saint-Corbian, structurent l'aire d'appellation et localisent l'implantation des châteaux viticoles. Terroirs Le vignoble est planté sur les terrasses graveleuses quaternaires de graves garonnaises, disséquées par l'érosion hydroéolienne en croupes (collines) dont l'altitude varie entre 4 et 40 mètres. Les croupes sont bien drainées, les eaux de ruissellement s'écoulent vers les marais et les petits ruisseaux présents au bas des pentes avant d'être canalisées vers la Gironde. On peut citer au nord : le marais drainé par « l’Estey de la Calupeyre » et au sud le marais de Lafite, drainé par la « Jalle du Breuil ».