• Promotion

Domaines Piron

Juliénas Dominique Piron 2018

Vin Rouge / Beaujolais / Juliénas Aop / bouteille 75cl / 13 °
  • Charnu
  • Fruité
  • Structuré
L'avis du sommelier
note

Structure et parfums de fruits rouges

  • Marque Domaines Piron
  • Appellation Juliénas Aop
  • Millésime 2018
  • Couleur Rouge
  • Cépage(s) Gamay
  • Degré 13 °
  • Type de culture Viticulture Raisonnee
  • Temps de garde Jusqu'en 2024
  • Température de service Entre 15 Et 16 C
  • Mets & Vins Magret De Canard
    Poêlée Forestière
    Terrine De Campagne
Région
Beaujolais
Pays Origine
France
Fermeture
Bouchon
Contenance
Bouteille 75cl
Super famille
Vin
Famille
Beaujolais Rouge
Sous Famille
Cru Du Beaujolais
Pays de fabrication
France
Volume total
0.75 L
Bio
Non
003112250

Dégustation

Une cuvée généreuse d’arômes fruités et floraux.
Le palais offre des tanins charnus, une bonne structure parfaitement équilibrée.
On retrouve une trame fruitée en bouche, de la vivacité et de la souplesse.
Un vin coulant, expressif et savoureux.

L'info en +

Le Domaine Dominique Piron cultive des sols parmi les plus remarquables des crus du Beaujolais, dans le respect de la nature et de la biodiversité. Des raisins sains et bien mûrs sont vendangés à la main, les vinifications respectent l’identité de chaque terroir, apportant élégance et pureté à ces vins de caractère. La famille Piron écrit son histoire viticole depuis plus de 3 siècles.

Juliénas tiendrait son nom de Jules César qui vint en Beaujolais pendant la Guerre des Gaules. La réputation des vins de Juliénas est excellente et c’est l’un des crus du Beaujolais, qui en plus d’être fruité et savoureux, sait admirablement bien vieillir.
Figure de proue du beaujolais en général et de Morgon en particulier, Dominique Piron représente la 14ème génération d’une famille de vignerons enracinée à Morgon depuis plus de 400 ans. Mais les 10 hectares familiaux sont aujourd’hui bien loin. Dominique Piron a tellement bien tracé sa route qu’il est aujourd’hui à la tête d’un petit empire parfaitement géré. Connu pour avoir été le premier vigneron du Beaujolais à acheter des raisins à vinifier, il a su se donner les moyens d’acquérir une véritable maîtrise de vinification. Une étape indispensable pour proposer des vins plus fins, plus authentiques et plus modernes.
Depuis qu’il est épaulé par Julien Révillon, Dominique Piron en a profité pour faire évoluer son outil de travail : après avoir fait construire une nouvelle cave de stockage et d’embouteillage, la cuverie a eu droit à un vrai lifting. Une nécessité puisqu’entre les différents domaines, les locations, les reprises de vignobles, quelques nouveaux fermages et l’achat de raisins, le Domaine Piron vinifie aujourd’hui 95 hectares de vignes, divisées en 140 parcelles de Gamay et de Chardonnay qui s’épanouissent sur la célèbre Côte de Py (colline d’origine volcanique qui domine l’appellation Morgon). Et si le vignoble est beau, il n’en reste pas moins qu’entre les fortes pentes, le morcellement des parcelles, la forte densité de vignes et la taille en gobelet qui doit être faite au ras du sol, il est particulièrement difficile à travailler. Mais fort de l’idée que le passage de la vigne au vin doit se faire impérativement par une adaptation permanente aux éléments, avec un équilibre réfléchi envers la nature et surtout beaucoup de bon sens, le domaine a logiquement fait le choix de la culture raisonnée pour permettre aux terroirs du Beaujolais d’exprimer toute leurs richesses naturelles.
Un choix judicieux quand on sait que des chercheurs ont prouvé que le Beaujolais possède une fertilité de sol incroyable, comparable à l’Alsace. Avec une forte présence de quartz et manganèse dans le granit, les vins sont non seulement très différents d’un site à l’autre, mais en plus ils se chargent en minéraux qui sont de véritables exhausteurs de goût !
Labellisé HVE, le Domaine Dominique Piron vend ses Gamay, Morgon, Bouilly, Chénas, Moulin à Vent, Régnié, Fleurie, Beaujolais et Beaujolais-Village dans une trentaine de pays.
Membre de l’Académie Internationale des Vins, aux côtés de prestigieux vignerons du monde entier, Dominique Piron est l’un des acteurs majeurs de la reconnaissance actuelle des grands vins du Beaujolais.
Preuve que le domaine a encore de la ressource, il s’est enrichi de deux nouveaux éléments : Thibaud Lemaître est désormais chef de culture et travaille en étroite collaboration avec le jeune œnologue Pierre Meunier. Un renfort de compétences qui en dit long sur les ambitions du domaine Piron.

Un choix logique pour Dominique Piron qui a fêté sa 50ème vinification en 2018, et qui propose une palette de rouges variée et un joli beaujolais blanc. Visiblement, il n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin…
131

XO-VIN utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur.
En continuant votre navigation, vous déclarez accepter leur utilisation