Château De Cérons

Château Du Mayne 2019

Vin Rouge / Bordeaux / Graves Aop / bouteille 75cl / 13 °
  • Finesse
  • Précis
  • Fruité
Une des trois propriétés de Xavier et Caroline Perromat
Château du Mayne, Château Calvimont et Château de Cérons
Certifié Haute Valeur Environnementale niveau 3 et ISO 14001
Élevage 12 mois en fût de chêne dont 50% de bois neuf
L'avis du sommelier
note

Un Château du Mayne 2019 d’une grande finesse, porté par une aromatique pure et intense

  • Marque Château De Cérons
  • Appellation Graves Aop
  • Millésime 2019
  • Couleur Rouge
  • Cépage(s) Cabernet-Sauvignon / Merlot
  • Degré 13 °
  • Type de culture Hve
  • Temps de garde Jusqu'en 2027
  • Température de service Entre 17 Et 18 C
  • Carafage Oui
  • Mets & Vins Moelleux Au Chocolat
    Plateau De Charcuterie
    Viandes Rouges Grillées
Région
Bordeaux
Pays Origine
France
Fermeture
Bouchon
Contenance
Bouteille 75cl
Super famille
Vin
Famille
Bordeaux Rouge
Sous Famille
Graves
Pays de fabrication
France
Volume total
0.75 L
Bio
Non
Code Pays
Fr
003113058

Dégustation

Le nez est élégant, très expressif, sur le fruit avec de délicates notes épicées. Une bouche ronde, pleine, gourmande, des saveurs de fruits (cerise sauvage et fraise des bois) légérement épicés. La fraîcheur est remarquable.

L'info en +

Château du Mayne est un vin rouge en appellation Graves. Xavier et Caroline Perromat ont pris en fermage l’exploitation du Château du Mayne, lors de l’acquisition du Château de Cérons. La propriété produit des vins rouges et blancs. Engagé dans la protection de l’environnement, le domaine a obtenu la certification HVE (Haute Valeur Environnementale niveau 3) et ISO 14001 en 2019.

Le couple Perromat gèrent trois propriétés dans le vignoble des Graves : Château du Mayne, Château Calvimont et Château de Cérons. Cette dernière, une propriété viticole datant du XVIIe siècle, est inscrite au titre des monuments historiques.

Élevage en barrique de chêne français pendant 12 mois, 50% de bois neuf et 50% en fût de deux vins légèrement chauffé.
Inscrit au titre des monuments historiques, le Château de Cérons est une chartreuse viticole construite à la fin du 17ème siècle situé au cœur du village de Cérons, sur une terrasse viticole dominant la Garonne. Le Domaine, constitué de 30 hectares de vignes (sauvignon, sémillon, sauvignon gris et muscadelle pour les blancs. Cabernet sauvignon et merlot pour les rouges) plantées sur le plateau de graves au sous-sol de calcaire à astéries offre le privilège de produire des vins de trois couleurs : Graves rouges, Graves blancs secs et Cérons. Peu connue, l’appellation Cérons (créée en 1936, c’est la plus confidentielle du Bordelais) est une enclave dans la région des Graves située aux portes du Sauternais.

Ancienne propriété des Marquis de Calvimont, le Château de Cérons connaîtra plusieurs propriétaires avant d’être racheté en 1958 par la famille Perromat. Fort de leur savoir-faire, ils ont su donner de la personnalité à leurs vins.
Depuis 2012,  c’est Xavier et Caroline Perromat qui dirigent le château. Immédiatement, ils se sont engagés depuis 2012 dans une démarche agro-environnementale SME (Système de Management Environnemental), le domaine est aujourd’hui certifié HVE (Haute Valeur Environnementale niveau 3) et ISO 14001. Des mesures agro-écologiques sont suivies années après années sur la propriété, dans le vignoble et dans les chais, à l’instar du suivi parcellaire, des semis de couverts végétaux, du désherbage mécanique et de l’utilisation de produits de traitement biologiques. Ils ont également engagé des travaux de replantation dans les vignes, la réfection de l’impressionnant cuvier béton enterré sur deux niveaux ainsi qu’une refonte totale des chais. Le packaging et le marketing ont également été repensés, et le château est désormais ouvert aux visiteurs.
Les vendanges manuelles donnent lieu  de 5 à 7 tries successives, la vinification traditionnelle en fûts de chêne précède un élevage de trois ans minimum.

Nerveux et racés, les vins de Château de Cérons sont plébiscités pour leur fruit, leur finesse et leur corps. Le nouvel élan insufflé dans cette magnifique propriété (renforcé par le rachat du château par le couple alors que se profilait une succession compliquée entre les huit enfants de la famille Perromat) et l’attachement des propriétaires à leur domaine devraient permettre au Château de Cérons de gagner encore en qualité. La propriété fait une seconde proposition sous l’étiquette Château de Calvimont.
122