W. Advocate
96 / 100
J. Suckling
94 / 100

Château Margaux

Château Margaux 2012 - Caisse Bois 1 Bouteille

Vin Rouge / Bordeaux / Margaux Aop / Premier Grand Cru Classé / bouteille 75cl /
  • Soyeux
  • Séducteur
  • Puissant
L'avis du sommelier
note

Proche de l’immense 2010

  • Marque Château Margaux
  • Appellation Margaux Aop
  • Millésime 2012
  • Couleur Rouge
  • Cépage(s) Cabernet-Franc / Cabernet-Sauvignon / Merlot / Petit Verdot
  • Type de culture En Conversion Vers L'agriculture Bio
  • Temps de garde Pendant Plusieurs Décennies
  • Température de service Entre 16 Et 17 C
  • Carafage Oui
  • Mets & Vins Galantine De Lièvre
    Paupiettes De Chou Farcies A La Viande
    Pavé D'autruche Au Roquefort
    Pintade Aux Marrons
Région
Bordeaux
Classement
Premier Grand Cru Classé
Fermeture
Bouchon
Présentation
Caisse Bois D'origine
Contenance
Bouteille 75cl
Super famille
Vin
Famille
Bordeaux Rouge
Sous Famille
Margaux
Pays de fabrication
France
Volume total
0.75 L
Bio
Non
Code Pays
Fr
001600203

Dégustation

Château Margaux 2012 flirte avec les grands millésimes,
plus puissant que le 2010, autant de pureté, de charme et d’équilibre,
il lui envie juste plus de profondeur.
Le vin présente une grande densité, une merveille qualité de tanins, empreinte de finesse.
Une robe dense et profonde, le nez est pur, avec un bouquet complexe
de notes de myrtilles, violette, d’encens et de moka.
La bouche, cousue de dentelles, marie finesse et onctuosité,
Les tanins sont concentrés, soyeux, portés pour une belle fraîcheur.
Un vin puissant et harmonieux, très séducteur, qui honore son rang.

L'info en +

Château Margaux est un Premier Grand Cru Classé 1855, en appellation Margaux. La plus haute distinction de ce classement, initiée par Napoléon III pour l’Exposition Universelle de Paris, compte quatre autres propriétés, le château Lafite Rothschild, le château Latour, le château Mouton-Rothschild et le château Haut-Brion.

Avec son péristyle ionique, son escalier monumental, sa façade classique, le Château Margaux s'harmonise avec le cru illustre dont il porte le nom. Cette noblesse d'équilibre et de mesure, cette somptuosité, définissent aussi bien ce bijou architectural, que le vin produit par les vignes qui l'entourent.

Les 262 hectares, dont 82 hectares de vignes rouges, entourent la propriété. L'encépagement est à base de Cabernet Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet Franc. Les vendanges sont manuelles. L'élevage, compris entre 18 et 24 mois, est effectué en barriques neuves à 100% pour les Crus et 50% pour les seconds vins.

Le Château Margaux produit chaque année, l'un des meilleurs premiers crus classés du Bordelais, l'un des vins les plus célèbres au monde, son vignoble est connu depuis le moyen-âge.

Le vignoble de Château Margaux est en cours de conversion à l’agriculture biologique.
Mondialement connu, le Château Margaux est aussi célèbre pour son édifice (construit en 1810 par le célèbre architecte bordelais Louis Combes dont l’ambition était de créer le Versailles du Médoc) que pour la qualité de son vin, distingué Premier Grand Cru lors du classement des vins de Bordeaux de 1855.

S’il est prouvé que le Château Margaux est né en 1572 suite à l’achat des parcelles de la seigneurie La Mothe-Margaux par Pierre de Lestonnac, ce n’est qu’à partir du 18ème siècle que les bouteilles de Château Margaux devinrent très recherchées.

Reconnu par Thomas Jefferson, alors ambassadeur des Etats-Unis en France, comme la meilleure bouteille de Bordeaux, son succès ne s’est depuis jamais démenti. Aujourd’hui encore, le Château Margaux domine l’appellation et son style demeure inimitable. Après être passé entre plusieurs mains (le comte Elie du Barry, le marquis de la Colonilla, le banquier Alexandre Aguado, le comte Pillet-Will…), le Château Margaux a été racheté en 1977 par le groupe financier Félix Potin dirigé par André Mentzelopoulos, un véritable visionnaire qui a engagé de gros travaux de restauration, dans le vignoble, dans les chais et dans le château lui-même. Sur les conseils de l’œnologue Emile Peynaud, il n’a pas hésité à replanter de nombreuses parcelles, à renforcer la sélection des raisins et à mettre en place l’élevage en barriques neuves pour faire entrer le cru dans l’ère moderne. Après son décès en 1980, c’est sa fille Corinne qui est passée aux commandes, épaulée pendant plus de 30 ans par Paul Pontallier.

Devenue en 2003, l’unique actionnaire en rachetant les parts minoritaires de la famille Agnelli, et aujourd’hui secondée par Philippe Bascaules, Corinne Mentzelopoulos a choisi d’aller de l’avant : un nouveau chai, dessiné par Norman Foster a été inauguré en 2015, une baisse significative du volume de production a été décidée et un département de recherche et développement permet d’observer la réaction des vignes à la biodynamie en vue d’une éventuelle conversion.

Bien sûr, il est impossible de produire un si grand vin sans un terroir d’exception. Idéalement situé entre Margaux et la Gironde sur une butte de graves fines et de sables qui bénéficie de conditions privilégiées, le vignoble de 94 hectares, planté en cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc et petit verdot (les quatre cépages icôniques du Médoc) a été parfaitement façonné par le travail des hommes pour en faire l’un des plus grands vins du monde depuis plusieurs siècles.

Déguster un Château Margaux reste une expérience unique, d’autant que les derniers millésimes sont encore plus aboutis. Solide, puissant, généreux et d’un raffinement extrême, le Château Margaux est un véritable pur-sang parfaitement maitrisé. D’une précision au cordeau, son charme est tout simplement immense. Une bouteille qui offre un concentré d’émotion qui justifie les sacrifices nécessaires, car à l’instar de tous les premiers crus classés, elle affiche un prix stratosphérique !

Outre le grand vin, Château Margaux produit trois autres vins d’exception : Pavillon Rouge, très proche en qualité de son illustre aîné, Pavillon Blanc issu d’une parcelle de 12 hectares uniquement composée de sauvignon blanc est reconnu comme l’un des meilleurs blancs de Bordeaux pour sa richesse aromatique et son élégance rare. Margaux du Château Margaux est quant à lui proposé à un tarif plus accessible.
150
L’appellation Margaux s’étend sur cinq communes de la Rive Gauche du vignoble bordelais : Margaux, Cantenac, Soussans, Labarde et Arsac pour lesquelles le terroir est caillouteux-graveleux avec quelques bancs calcaires, marneux et sablonneux. 21 Crus classés en 1855 ressortent de cette appellation (un Premier en 1855 et en 1973, 5 Seconds, 10 Troisièmes, 3 Quatrièmes et 2 Cinquièmes). Ledit terroir est bien protégé des vents océaniques par la forêt et bénéficie par l’estuaire de la Gironde d’un excellent brassage d’air tempérant ainsi le climat. Margaux a la particularité d’avoir une consonance féminine au niveau de la désignation du vin, qui n’est pas non plus dénué de féminité par sa grâce, sa finesse, sa souplesse, ainsi que par son élégance. L’encépagement de l’appellation est composé de Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Carmenère, Merlot rouge, Côt ou Malbec et Petit Verdot. Les Margaux sont par excellence les vins les plus soyeux du Médoc. Ils nous dévoilent leurs charmes, leurs finesses des tannins. Les meilleurs Margaux peuvent être envoûtants. Le Château Margaux produit incontestablement l’un des meilleurs premiers grands crus du Bordelais. Quant à ses seconds vins, Le Pavillon Blanc et le Pavillon Rouge du Château Margaux, ils sont par ailleurs deux des meilleurs seconds vins du vignoble bordelais.