Château Patache D'aux

Le Relais De Patache D'aux 2019

Vin Rouge / Bordeaux / Médoc Aop / Second Vin Du Château / bouteille 75cl / 13 °
  • Souple
  • Frais
  • Fruité
Second vin du Château Patache d’Aux
Cru Bourgeois historique du Médoc
L’un des vignobles les plus septentrionaux du Bordelais
Les premières vendanges ont eu lieu en 1720
Patache signifie "calèche" en patois
L'avis du sommelier
note

Un joli vin, aimable, de bonne tenue

  • Marque Château Patache D'aux
  • Appellation Médoc Aop
  • Millésime 2019
  • Couleur Rouge
  • Cépage(s) Cabernet-Sauvignon / Merlot
  • Degré 13 °
  • Type de culture Viticulture Raisonnee
  • Temps de garde Jusqu'en 2023
  • Température de service Entre 16 Et 18 C
  • Carafage Oui
  • Mets & Vins Jarret De Veau Confit
    Plateau De Fromages
    Terrine De Campagne
Région
Bordeaux
Pays Origine
France
Classement
Second Vin Du Château
Fermeture
Bouchon
Contenance
Bouteille 75cl
Super famille
Vin
Famille
Bordeaux Rouge
Sous Famille
Médoc
Pays de fabrication
France
Volume total
0.75 L
Bio
Non
Code Pays
Fr
003115446

Dégustation

Bénéficiant d'un beau millésime et doté d'une jolie robe grenat, Relais de Patache d'Aux 2018 révèle au nez des fruits noirs bien mûrs et une note de pruneau. La bouche est légère, fraîche, quelques notes boisées accompagnent élégamment une structure tannique souple et juteuse.

L'info en +

Le Relais de Patache d'Aux est le second vin du Château Patache D'Aux. Issu d’une sélection parcellaire de jeunes vignes, il s'apprécie pour son fruit et sa grande buvabilité. Vinification en cuves béton. Elevage en cuves et en barriques de deux vins pendant 6 à 9 mois.

Le millésime vu par la propriété : " Le Relais de Patache d’Aux montre un profil solaire et frais, avec une structure fondue et souple permettant une mise sur table rapide ".

Château Patache d'Aux est un Cru Bourgeois situé sur la commune de Bégadan, dans le Nord du Médoc, l’un des vignobles les plus septentrionaux du Bordelais. L’histoire commence en 1660 par le rachat des terres par Jean-Jacques d’Aux, le Seigneur de Bégadan. Les premières vendanges auront lieu en 1720, le terme “patache” signifie une calèche en patois.

Rachat en 2016 par Antoine Moueix Propriétés, une société qui possède douze domaines sur les terroirs de Saint Emilion, Médoc, Haut-Médoc et en AOP Bordeaux.

Patache d'Aux bénéficie des conseils de Stéphane Derenoncourt. À la tête du cabinet Derenoncourt Consultants depuis 1999, autodidacte d’origine nordiste, vigneron dans sa propriété Domaine de L’A, Stéphane Derenoncourt est une figure incontournable du monde viticole. Ce célèbre consultant et son équipe travaillent pour une petite centaine de Châteaux sur le vignoble bordelais, au total 147 domaines dont une trentaine à travers le Monde.
Si Jean-Jacques d’Aux, Seigneur de Bégadan descendant des comtes d’Armagnac, devint propriétaire des terres en 1660 et décida d’assécher les marais, les premières vendanges n’eurent lieu qu’en 1720, après que la deuxième génération des Seigneurs d’Aux eut la bonne idée de planter des vignes 10 ans plus tôt.

Très vite, le domaine réputé pour la qualité de son vignoble, devint un lieu de halte de prédilection pour les diligences, localement appelées pataches. Raison pour laquelle, outre leur nom, on retrouve ces fameuses diligences représentées sur les étiquettes depuis 1964.

Revendu à Pierre Lussac en 1835, la famille Delon en hérite par mariage en 1860. Longtemps dénommé Patache, il prend le nom définitif de Patache d’Aux en 1918 alors qu’il devient Cru Bourgeois. Après avoir été revendu à Claude Lapalu en 1964, le Château Patache d'Aux a intégré le portefeuille d’Antoine Mouzeil en 2016.

Son vignoble de 58 hectares au sol argilo-calcaire riche en caillou s’étend sur les communes de Bégadan et de Saint-Christoly du Médoc, non loin de l’estuaire de la Gironde. Les parcelles, espacées de 10 kilomètres, sont établies sur deux formations géologiques distinctes, le calcaire de Bégadan pour l’une et des terrasses de graves alluviales pour l’autre.

Essentiellement planté en cabernet sauvignon et merlot, il est complété par un petit volume de cabernet franc et petit verdot provenant de vignes plantées dans les années 1970. Vinifié en cuves en bois tronconique, béton et inox, l’extraction douce des tanins lui permet de tendre vers un style plus classique voulu par l’équipe technique.

Certifié HVE3 et ISO 14001 depuis le millésime 2017, le domaine cherche à produire son vin le plus proprement possible, autant pour le respect de l’écosystème que pour celui du consommateur. Les parcelles sont vendangées selon leur maturité et le profil du raisin. Après une sélection parcellaire fine, les profils similaires sont associés pour bénéficier de la vinification la plus juste. Pendant la fermentation alcoolique, les extractions se font par remontages, pigeages et délestages, avec un protocole d’extraction spécifique selon le niveau de maturité et le profil du raisin. 

Les lots sont ensuite entonnés en barriques de chêne français, répartis à proportion égale entre des barriques neuves (avec des chauffes moins fortes pour préserver l’identité du terroir), des barriques d’un vin et des barriques de deux vins. La durée d’élevage oscille entre 10 et 14 mois, selon la structure du vin.
 
Parfaitement conseillé par Stéphane Derenoncourt, le Château Patache d’Aux rassemble aujourd’hui une large communauté d’amateurs. Cru classique du nord du Médoc avec un style épicé dû à ses cabernets, il bénéficie d’une élégance certaine et d’une belle finesse. Très complet, il montre de belles capacités de garde.

En plus d’un second vin, Le Relais de Patache d’Aux, le domaine propose deux autres cuvées : Les Chevaux de Patache d’Aux, un muscat de Lunel, et La Patache, un muscat de Beaumes-de-Venise blanc.
154
Le Médoc est sans conteste le premier vignoble rouge de Bordeaux qui s’étend sur 14 communes de la Rive Gauche scindées en deux parties : le Haut-Médoc et le Bas-Médoc, aussi simplement appelé Médoc qui va de Saint-Estèphe à la Pointe de Grave. Dans cette partie du Médoc, on note 5 caves coopératives de vinification sises à Queyrac, Bégadan, Sain-Yzans, Ordonnac et Gaillan qui élaborent aux côtés des producteurs indépendants répartis en Crus Bourgeois, Crus Artisans et autres crus, les vins recherchés pour leur renommée dans le monde entier. Actuellement, la superficie du vignoble produisant des vins déclarés en appellation Médoc est d’environ 758 hectares. L’encépagement de l’appellation Médoc se compose de Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Carmenère, Merlot rouge, Côt ou Malbec et Petit Verdot.