W. Advocate
93-95 / 100
J. Suckling
97-98 / 100

Château Pavie Decesse

Château Pavie Decesse 2015 - Caisse Bois 1 Bouteille

Vin Rouge / Bordeaux / Saint-Emilion Grand Cru Aop / Grand Cru Classé / bouteille 75cl /
  • Boisé
  • Onctueux
  • Puissant
L'avis du sommelier
note

Un vin opulent et raffiné

  • Marque Château Pavie Decesse
  • Appellation Saint-Emilion Grand Cru Aop
  • Millésime 2015
  • Couleur Rouge
  • Cépage(s) Cabernet-Franc / Merlot
  • Type de culture Viticulture Raisonnee
  • Temps de garde Jusqu'en 2030
  • Température de service Entre 16 Et 18 C
  • Carafage Oui
  • Mets & Vins Gibiers A Plumes
    Pâté De Canard D'amiens
    Ris De Veau Aux Morilles
Région
Bordeaux
Classement
Grand Cru Classé
Fermeture
Bouchon
Présentation
Caisse Bois D'origine
Contenance
Bouteille 75cl
Super famille
Vin
Famille
Bordeaux Rouge
Sous Famille
Saint-Emilion Grand Cru Classé
Pays de fabrication
France
Volume total
0.75 L
Bio
Non
Code Pays
Fr
001600460

Dégustation

La robe arbore une belle couleur pourpre profond.
Le nez est expressif, concentré, net, sur le fruit.
La bouche est marquée par l’élevage, avec des notes toastées, grillées, puis des fruits noirs.
Le palais offre une matière savoureuse, ample, vive, avec des tanins très qualitatifs, onctueux.
Un vin chaleureux, précis, élégamment boisé.

L'info en +

Le Château Pavie-Decesse est un Grand Cru Classé en appellation Saint-Émilion Grand Cru. Il est la propriété de Gérard Perse, qui possède également le fameux château Pavie, un Premier Grand Cru Classé A, et le Château Bellevue-Mondotte et Monbousquet.

Le Château Pavie-Decesse est un vignoble de 3.5 hectares, détachés du Château Pavie en 1885, il a la particularité de reposer intégralement sur le calcaire du plateau Saint-Emilion.

Les cépages plantés sont le merlot (90%) et le cabernet franc, l’âge moyen des vignes est de 43 ans, les vins sont élevés pendant 18 à 24 mois dans des barriques neuves.

Les vignes du domaine sont cultivées selon les principes de la viticulture raisonnée.
Détaché des terres de Château Pavie en 1885 par Ferdinand Bouffard qui souhaitait enrichir son domaine d’un vignoble autonome qu’il baptisa Château Pavie-Decesse, le vignoble fut revendu, après son décès en 1912, à Robert Marzelle sous l'administration duquel le château reçu le titre de Grand Cru Classé en 1954.

Après être passé entre les mains de la famille Valette, le Château pavie-Decesse appartient depuis 1997 à Gérard Perse. Comme avec Pavie, racheté l’année suivante, le nouveau propriétaire va métamorphoser le domaine. Sur cette petite parcellaire de moins de 4 hectares située au sud-est du village et plantée à 90 % en merlot (qui s’épanouit parfaitement sur le sol riche en calcaire et en argile situé à 85 mètres du niveau de la Dordogne) et 10% de cabernet franc, il va tout mettre en œuvre pour porter le cru à son plus haut niveau.

Les bâtiments ont été totalement restaurés et enrichis de trois cuves de vinification en bois, strictement identiques à celles utilisées au Château Pavie. Le chai à barriques a retrouvé son architecture d'origine, telle qu'elle avait été habilement conçue par Ferdinand Bouffard et l’élevage se fait en barriques de chêne française totalement neuves pour une durée de 18 à 24 mois.

Grâce à son outil de vinification moderne et aux conseils du célèbre œnologue Michel Rolland, la qualité du Château Pavie-Decesse n’en finit pas de progresser, s’imposant désormais comme l’un des Saint-Emilion les plus complets qui soient. Ample, charnu et complexe, doté d'une belle structure tannique et d'une excellente aptitude au vieillissement, le Château Pavie-Decesse est typique de la production du plateau tout en faisant preuve d’une belle finesse. Corpulent et puissant, il nécessite de l’attention pour être bien servi. Entre son potentiel assuré et sa faible quantité produite, il faut être patient pour réussir à en dénicher…
227
L’appellation Saint-Emilion Grand Cru, nichée au creux du Libournais, fief inébranlable des vins rouges, est en aire délimitée par deux appellations Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru, « Grand Cru Classé » et « Premier Grand Cru Classé » étant toutes deux des mentions. Cette appellation se démarque par sa grande diversité de sols et de sous-sols (graveleux au nord-ouest et sableux sur les bords de la Dordogne) qui font la spécificité des vins produits, qui s’avèrent être les vins les plus anciens de France. L’encépagement des Saint-Emilion Grand Cru est composé de Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Carmenère, Merlot noir, Côt ou Malbec. Saint-Emilion nous présente généralement des vins très frais, profonds, riches et structurés avec une structure tannique assez forte qui s’explique par la part de merlot qui ne cesse d’augmenter dans l’assemblage final. Il est cependant difficile de généraliser sur les Saint-Emilion, compte tenu de la diversité des styles et des sols. C’est sur un sol argilo-calcaire que se récoltent la majeure partie des Premiers Grands Crus Classés, tel le Château Ausone ; Tandis que les autres, tel le Château Cheval-Blanc viennent sur les terres de Graves du nord-ouest de la commune, aux confins de Pomerol.