W. Advocate
93 / 100
RVF
16.5 / 20
J. Suckling
94 /100

Château La Violette

Château La Violette 2014 - Caisse Bois 1 Bouteille

Vin Rouge / Bordeaux / Pomerol Aop /
  • Onctueux
  • Floral
  • Rare
L'avis du sommelier
note

Un travail d'orfèvre.

  • Marque Château La Violette
  • Appellation Pomerol Aop
  • Millésime 2014
  • Couleur Rouge
  • Cépage(s) Merlot
  • Type de culture Viticulture Raisonnee
  • Temps de garde Jusqu'en 2030
  • Température de service Entre 16 Et 17 C
  • Carafage Oui
  • Mets & Vins Chaussons Aux Truffes
    Confit D'oie A La Landaise
    Rincette Au Calvados
    Terrine De Faisan
Région
Bordeaux
Fermeture
Bouchon
Présentation
Caisse Bois D'origine
Super famille
Vin
Famille
Bordeaux Rouge
Sous Famille
Pomerol
Pays de fabrication
France
Volume total
0.75 L
Bio
Non
Code Pays
Fr
001600282

Dégustation

Pleine de charme, la robe est sombre et éclatante, le nez est délicat, une matière suave se développe en bouche, les fruits se mêlent au boisé pour enrober des tanins denses et délicats. Ce vin à la puissance maîtrisée, finement velouté, promet des plaisirs de dégustation raffinés.

L'info en +

Le Château La Violette est un vin de Bordeaux, en appellation Pomerol.
Propriété des Vignobles Péré-Vergé depuis 2006, le Château La Violette doit son nom au délicieux parfum qui émane des vins de ce domaine figurant parmi l’élite de l’appellation. Au 19e siècle, un dégustateur émérite Bordelais dira du Château La Violette : « Généreux, corsé, d’un bouquet délicat, d’une grande finesse... et venant s’y ajouter pour le plaisir du palais, un subtil parfum rappelant la violette ».
Le vignoble de 1,8 hectares est travaillé avec grand soin, les vignes ont plus de 60 ans, le rendement est faible à 20 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, les grappes sont récoltés en cagettes pour préserver leur intégrité, les baies sont séparées manuellement de leurs rafles par une équipe de 60 personnes. La vinification et l’élevage se déroulent lentement en barriques neuves pendant 18 mois, pour confectionner un vin onctueux, au charme renversant.
Héritière de la célèbre Cristallerie d’Arques, Catherine Péré-Vergé devint l’heureuse propriétaire de ce petit domaine de 1,8 hectares situé en plein cœur du plateau de Pomerol en 2006. Femme de caractère, elle fait partie du cercle très fermé des personnalités qui ont révolutionné les grands vins de Bordeaux dans les années 1990. Et ce fut la seule femme à participer activement à ce renouveau. Après avoir débuté avec le Château Montviel, elle fit ses preuves avec le Château le Gay avant de flirter avec l’excellence au Château La Violette. Une belle aventure vécue en étroite collaboration avec son ami l’œnologue Michel Rolland.

Situé sur la commune de Catusseau, le vignoble exclusivement planté en merlot est composé de quatre parcelles situées sur le point culminant du plateau sur un sol argilo-graveleux. Mené par les équipes de Le Gay et Montviel, le travail dans les vignes est très méticuleux. Après le démêlage, l’égalisation, une éventuelle suppression de grappes et l’effeuillage, les raisins sont vendange´s en deux ou trois passages et égrainés manuellement. Ils sont ensuite microvinifie´s au sein du Château Le Gay (qui abrite un cuvier rénové en profondeur en 2014) directement en barriques neuves, sans avoir été foule´s avant d’être élevés pendant 12 à 18 mois.

Amoureuse des grands vins, cette passionnée à la main de fer dans un gant de velours a réussi à faire du Château La Violette un cru haute couture par excellence. En poussant à son maximum le souci du détail et en abaissant considérablement les rendements, elle a atteint son but d’excellence avec une notation de 100/100 attribuée par Robert Parker en 2010. Déguster un Château La Violette est assurément une expérience unique. A la fois capiteux et volatil, il offre un velouté et une douceur rare pour un Pomerol. Son style très exotique ne l’empêche pas d’offrir un volume impressionnant. Véritable caresse pour le palais, son oscillation entre chatoiement et séduction langoureuse donne l’impression de nager en pleine poésie.

Depuis son décès en 2013, le domaine emmené par Henri Parent, son fils, et poursuit sa route magnifiquement tracée. Pour lui rendre hommage, une nouvelle étiquette ayant pour blason « la petite fleur » orne désormais les bouteilles de la propriété. A la fois pour la violette, petite fleur délicate dont le château tire son nom et pour la célèbre chanson de Sidney Bechet que la dame de Pomerol, comme on la surnomme, écoutait en boucle.

Au regard de sa très faible production, c’est un véritable privilège d’avoir accès à une bouteille de Château La Violette. Logiquement, le domaine ne produit pas de second vin.
198
L’appellation Pomerol, située sur la Rive Droite du vignoble bordelais, porte aussi le nom d’une commune voisine de Libourne, qui la limite à l’ouest et au sud ; au nord, le ruisseau de la Barbanne la sépare de Lalande-de-Pomerol, et à l’est, elle est limitrophe de Saint-Emilion. Le sol d’argile nappé de graves, est dominé par la croupe en argile pure de Petrus ; ce terroir à l’exceptionnelle composition géologique, allié à un micro-climat spécifique en fait un caractère unique. Le vignoble de Pomerol est formé de superbes propriétés dont l’encépagement est composé de Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc (ou Bouchet), Côt ou Malbec et Merlot noir. Il n’existe aucun classement officiel des crus de l’appellation Pomerol, qui peut paraître curieux au vu de la notoriété de cette appellation. Cette belle appellation nous offre de beaux vins comme on les aime, avec une trame tannique soyeuse, une belle concentration de fruits rouges. Dans les grands millésimes, on peut y trouver une superbe complexité aromatique pour les meilleurs propriétés : Pétrus, Le Pin, Château L’évangile, Château Trotanoy…